Flash Info

COVID 19 : La déchèterie d'HARLEVILLE rouvrira ses portes ce samedi 10 avril

 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !
Tous les jours, nous consommons une grande quantité de produits alimentaires et non alimentaires qui génèrent des déchets d’emballages. Aujourd’hui, la plupart de ces emballages sont recyclés et valorisés en matière ou bien en énergie.

PET et PEHD

bouteille pet bidon huile
Polyéthylène téréphtalate Polyéthylène haute densité

Après avoir été triés, les emballages plastiques sont envoyés vers une entreprise de valorisation. La matière y est broyée, nettoyée et réduite en billes. Ces billes de PET sont ensuite chauffées afin de devenir de la fibre. Pour le PEHD, elles sont fondues afin de créer une nouvelle matière première appelée matière première secondaire pour créer de nouveaux emballages. Cette matière peut-être utilisées en substitution totale ou partielle de matière première vierge.

ours
couette
polaire

bac-gris
arrosoir
bidon-huile

 

Les briques alimentaires

Après avoir été triées, les briques alimentaires sont envoyées vers une entreprise de valorisation. Elles passent dans un pulpeur qui sépare les 3 matériaux qui la compose (aluminium, plastique et carton). Ces matériaux sont valorisés chacun dans leur filière de différentes manières.

ELA 01 ELA 02

 

Valorisation de l’aluminium, du plastique : le Polyal

mobilier polyal mobilier pvc

 

Valorisation du carton

papier-kdo
essuie-tout
ph

Le métal

Après avoir été triés, les emballages alimentaires métalliques sont envoyés vers une entreprise de valorisation. L’acier et l’aluminium sont fondus et transformés en divers objets. Le métal se recycle à l’infini.

boite-cons
petanque
aerosol
caddie
petanque

Avec l’acier

boite-the
velo
totti
chaise
cannette-alu
barquette-alu
Avec l’aluminium

Journaux et papier magazine

Ce matériau, un fois recyclé, redeviendra du papier.

journaux

Le verre

Le verre est un matériau très économique puisqu’il est recyclable à l’infini. De plus, le recycler génère moins d’énergie que d’en créer.

verre

La valorisation en déchèterie

La valorisation matière des déchets concerne aussi les déchets apportés en déchèteries. 90 % de ce qui y est apporté est valorisé.

Le bois

Les déchets de bois, après tri et enlèvement d’éventuelles impuretés, sont valorisés sous forme de combustible en chaudière industrielle ou sont transformés en panneaux de particules.

Les végétaux

Les déchets végétaux sont constitués principalement des tontes, branches et feuilles mortes. Ils sont transformés en compost valorisé en agriculture comme amendement organique.

Les gravats inertes

Les gravats sans éléments polluants sont broyés afin d’être valorisés en remblai de carrière et utilisés en techniques routières. Pour les autres, les gravats en mélanges, ils sont triés et valorisés ou enfouis en centres de stockage de déchets inertes (CSDI).

Le tout-venant

Ces déchets sont constitués de gros mobiliers, de matelas, de chutes de moquette, de plaques de placo-pâtre, …. Ils subissent un tri mécanique permettant d’extraire une part valorisable (métaux, petits matériaux incinérables, cartons, …). La fraction ultime, environ 60%, est évacuée vers une installation de stockage de déchets ménagers non dangereux.

Le mobilier

Une fois collectés, les meubles sont triés puis, soit recyclés, soit valorisés en énergie.

Les métaux

Abandonné dans la nature, l’acier rouille et met entre 5 et 10 ans à disparaître. Recyclé sous forme de ferrailles, il fournit 47% de l’acier français.
Les métaux déposés en déchèterie sont repris par des ferrailleurs qui les trient à nouveau : les espèces ferreuses (attirées par les aimants, telles que l’acier et le fer) d’un côté, les espèces non ferreuses de l’autre (tous les autres métaux, tels que le cuivre, les métaux précieux, l’aluminium, etc.). Ensuite, un second tri permet de les trier avec une plus grande précision. Broyés, laminé et lavés, ils sont ensuite fondus et purifiés, avant d’être transformés en matière première, sous forme de lingots, de bobines ou de barres, qui seront ensuite utilisés dans la création de nouveaux produits finis.

Les appareils électriques

Tout ce qui fonctionne à l’électricité et qui contient des composants électroniques. Collectés sur chaque déchèterie, ces appareils usagés sont triés selon 4 grandes familles :

  • gros électroménager Hors Froid (lave-vaisselle, sèche-linge, cuisinière, …)
  • gros électroménager froid (réfrigérateur, congélateur, …)
  • petit appareil ménager (sèche-cheveux, grille-pain, rasoir, ….)
  • écran (téléviseur, moniteur, …)

Les textiles

les vêtements réutilisables sont séparés de ceux qui ne le sont plus. Ces derniers sont transformés en isolant pour les maisons.
Les huiles minérales : Elles sont régénérées en huile par « reraffinerie » par l’industrie pétrolière. Cela permet de créer une huile ayant les mêmes propriétés qu'une huile de base neuve, utilisable en huile de décoffrage, tronçonneuse...

Les huiles végétales

Les huiles purifiées sont utilisées comme matière première pour la production de biocarburants. Utiliser des huiles alimentaires recyclées en énergie permet d‘éviter l’exploitation des terres agricoles pour des fins autres qu’alimentaires.

Les batteries

Les différents composants sont démantelés et traités de manière spécifique : plomb, cadmium, zinc, nickel…

Les cartouches d’encre

Après avoir été nettoyées et remplies d’encre, elles peuvent être réemployées dans les imprimantes.

Les capsules de café en métal type Nespresso

Le marc de café est composté et l’aluminium est recyclé.