Vous êtes ici : Accueil Le syndicat Toute l'actualité Benne Eco-Mobilier à Châteaudun

Benne Eco-Mobilier à Châteaudun

Benne Eco-Mobilier à Châteaudun

A Châteaudun, vos meubles usagés seront désormais recyclés

picto mobilier

Un nouveau caisson a été mis en place début avril sur la déchèterie de Châteaudun pour y récupérer les Déchets d'Éléments d'Ameublement (DEA), autrement dit les meubles usagés.




Les meubles usagés ne sont plus des encombrants. Une filière de type REP (Responsabilité Élargie du Producteur) existe depuis 2011 afin de valoriser ces déchets qui jusqu’à maintenant étaient enfouis.
Le gisement de mobilier en France est estimé à 1.7 million de tonnes d’éléments d’ameublement. En 2011, seulement 3 % ont été réemployés ou réutilisés et 23 % recyclés.
Face à ce constat, la loi du Grenelle 2 a impulsé la création d’une filière de collecte de recyclage des Déchets d’Éléments d’Ameublement (DEA). Elle a deux grands objectifs : accroitre la valorisation, le recyclage et la réutilisation des meubles usagés, et réduire l’impact écologique de leur fin de vie.
Sur le principe de la responsabilité élargie des producteurs, les acteurs de la fabrication et de la vente du mobilier sont amenés à organiser une filière.

L’éco-organisme Éco-mobilier a ainsi été fondé en décembre 2011 par 24 fabricants et distributeurs de meubles, associés pour mettre en œuvre cette nouvelle filière. Il s’agit un organisme à but non lucratif qui a pour objet de ré-pondre collective-ment aux obligations réglementaires en offrant des solutions et des services pour la collecte et le recyclage du mobilier usagé. Le 26 décembre 2012, il a reçu l’agrément du ministère de l’Écologie, du Développe-ment durable et de l’Énergie, jusqu’au 31 décembre 2017.
4 objectifs précis ont été fixés à Eco-mobilier :

  • Atteindre un taux de valorisation par le recyclage et la valorisation énergétique des DEA collectés de 80% d’ici fin 2017
  • Favoriser l’accès des DEA aux structures de l’économie sociale et solidaire
  • Réduire l’impact écologique des produits en favorisant la prise en compte par les fabricants et les distributeurs de critères d’éco-conception.

Sur le même principe que la filière des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), Éco-mobilier s’appuie sur le principe de l’éco-participation visible, affichée et facturée en plus du prix du produit. Cette éco-participation permet de développer et financer la filière de recyclage et de mettre en place les dispositifs qui permettront, à terme, le traitement de la totalité des meubles qui arrivent en fin de vie.

Éco-mobilier propose aux collectivités d’installer dans les déchèteries publiques des bennes dédiées à la collecte du mobilier. Il en assure le tri et la valorisation avec les filières qu’il met en place ou développe.


Eco-mobilier et Sitreva


Sitreva a adhéré à Eco-mobilier en juillet 2014. Les déchèteries de Pierres, Rambouillet, Roinville, Auffargis, Bonnelles, Ouarville et Saint-Chéron ont été les premières à être équipées dès octobre, d’une benne meuble.
Les déchets concernés sont
tous les meubles servant à l’as-sise, au coucher ou au range-ment. Quel que soit leur type, leur matériau, leur état  ou leur taille, ils sont collectés ensemble dans la benne mobilier. Il s’agit par exemple de mate-las, canapés, étagères, chaises, salon de jardins en plastiques La benne est ensuite acheminée vers un centre de tri, où les différents matériaux sont séparés pour être orientés vers une filière de traitement adapté. Le bois servira par exemple à la fabrication d’agglomérés, le rembourrage des matelas à celle d’isolant.
En 2016, 810 tonnes de meubles ont été collectés.


        




Téléchargez le mémo guide de tri éco-mobilier



bannière eco mobilier-actu châteaudun